Fitness: Reste motivé !

Reste motivé !

Ce dont il s’agit :

10 conseils pour te convaincre :

Conseil nº 1 : Choisis un projet adapté
Conseil n° 2 : Reste réaliste
Conseil nº 3 : Progresse par petites étapes
Conseil nº 4 : Réserve du temps dédié dans ton agenda
Conseil nº 5 : Prépare un plan
Conseil nº 6 : Choisis le bon environnement pour ton projet
Conseil nº 7 : Partage tes défis avec persévérance
Conseil nº 8 : Sois patient
Conseil nº 9 : C’est la volonté qui compte
Conseil nº 10 : Récompense-toi

Chasse définitivement l’ennemi intérieur qui t’empêche de réussir

Les problèmes de motivation semblent liés à l’incompatibilité perçue entre la théorie et la pratique. Bien sûr, tu sais très bien pourquoi l’exercice est important. Mais pendant qu’une moitié du cerveau prend de bonnes résolutions, l’autre est depuis longtemps réticente. Si tu te surprends souvent à te trouver des excuses dans ton esprit, il est temps de vaincre définitivement ton ennemi intérieur.

Conseil nº 1 : Choisis un projet adapté

Même si tes amis et connaissances te répètent sans cesse à quel point le sport ultra tendance de l’année est efficace, il vaut mieux suivre ton instinct. Les réseaux sociaux et Internet en général regorgent d’idées tendance et visent à rendre un certain type d’exercice plus attractif. Cependant, c’est avant tout le type d’exercice avec lequel tu te sens le plus à l’aise qui compte. S’il te divertit et ne te cause pas de stress, tu parviendras plus facilement à vaincre ta résistance et à garder ta motivation.

Conseil nº 2 : Reste réaliste

L’une des plus grandes erreurs que font de nombreuses personnes pleines d’ambition est de se fixer des objectifs irréalisables dès le départ. Cela crée une pression involontaire et te freine sans t’aider véritablement. Après tout, tu ne peux pas escalader le mont Everest comme ça, il te faudra au moins suivre un camp d’entraînement intensif au préalable. Bien sûr, il est tout à fait possible de viser d’atteindre le sommet comme objectif ultime. Mais comme pour la plupart des cheminements de la vie, tu atteindras ton objectif beaucoup plus rapidement en faisant plusieurs petits pas. Par conséquent, divise ton projet en plusieurs étapes raisonnables. Elles permettent de structurer ton projet et sont très efficaces sur le plan mental. En effet, lorsque tu réalises que tu as atteint ton objectif intermédiaire, ta motivation monte en flèche. C’est parti !

Conseil nº 3 : Progresse par petites étapes

Avant de te lancer à fond, il est bon de commencer par quelques exercices simples. Ton moi réticent a besoin d’un peu d’échauffement avant de pouvoir vraiment se lancer. Le risque de blessure est nettement plus élevé lorsque les muscles ne sont pas chauds. Pour éviter de ruiner ta nouvelle motivation en te blessant au sport, il est conseillé de changer d’abord quelques habitudes dans ta vie quotidienne. Tu peux facilement intégrer plus d’exercice dans ta routine quotidienne si tu arrêtes de prendre la voiture et marches sur des distances raisonnables. Faire du vélo est également un excellent moyen de garder ta motivation élevée et ta réticence à distance.

Conseil nº 4 : Réserve du temps dédié dans ton agenda

Pour étayer le sérieux de ton projet, tu dois y consacrer suffisamment de temps dans ton agenda. Si tu te demandes quand tu auras le temps de réaliser ton projet, note sur une feuille de papier toutes les activités de la journée avec leur durée prévue. Vérifie ensuite combien de temps il te reste lorsque tu retires le temps de sommeil et de travail / étude / école. Tu peux alors consacrer une grande partie du temps qu’il te reste à ton projet et, en un rien de temps, ton scepticisme intérieur diminuera. Le fait de visualiser ton projet donnera un véritable coup de fouet à ta motivation.

Conseil nº 5 : Prépare un plan

Pour ne pas retomber dans tes vieux travers qui pourraient alimenter ta réticence, renforce ta motivation en planifiant ton projet. Inscris-le dans ton agenda comme n’importe quel autre rendez-vous et fais-en un élément permanent de ta routine quotidienne. De cette façon, il devient plus contraignant et gagne en importance. Après tout, tu n’annulerais pas à la légère un rendez-vous important chez le dentiste. Pourquoi ton projet devrait-il être différent ?

Conseil nº 6 : Choisis le bon environnement pour ton projet

As-tu déjà remarqué que plus le son du système audio de ta voiture est rythmé, plus tu appuies fort sur la pédale ? C’est parce que le rythme stimule tes réactions. Ce qui signifie que la musique est extrêmement efficace pour ta motivation et t’aide à faire taire ta réticence intérieure. Accorde-toi le plaisir de composer à l’avance ta playlist idéale et laisse-toi porter par les rythmes de la musique. Ce n’est pas seulement ton corps qui réagit automatiquement ; ton esprit se détendra aussi instantanément et sera plus persévérant jusqu’à la réussite.

Conseil nº 7 : Partage tes défis avec persévérance

Ce n’est pas sans raison que l’on dit qu’un problème partagé est à moitié résolu. En matière de persévérance, il est souvent utile de ne pas parcourir tout le chemin seul. D’une part, il est beaucoup plus agréable de faire des séances avec un ami, une connaissance ou un collègue, avec la perspective de pouvoir discuter pendant la pause. Il est en outre plus agréable de joindre l’utile à l’agréable et de terminer la session d’entraînement par un café. De plus, si tu as un partenaire d’exercice, tu seras moins enclin à te décourager. Vous pouvez vous motiver et vous encourager mutuellement.

Conseil nº 8 : Sois patient

N’oublie pas que Rome ne s’est pas construite en un jour. Il faut un peu de patience et de courage pour modifier de façon permanente des schémas comportementaux bien ancrés. Ne t’attends pas à ce que ce soit facile. Mais ne sois pas non plus trop dur avec toi-même. Tu peux atteindre un stade où tu auras envie d’abandonner. À ce moment-là, garde à l’esprit qu’à cet instant précis, d’autres ont fait le choix d’abandonner sans être récompensés de leurs efforts. Même si tu sens que ta réticence intérieure prend le dessus, tu sauras bientôt pourquoi persévérer et ne pas revenir en arrière en valaient la peine. La motivation est un obstacle difficile à surmonter. Mais à un moment donné, tu exploseras de fierté parce que tu n’auras pas abandonné – tu finiras forcément par y arriver !

Conseil nº 9 : C’est la volonté qui compte

Il est possible que tu n’atteignes pas les objectifs que tu t’es fixés ou que tu ne les atteignes pas de la manière que tu avais imaginée. Si ton scepticisme intérieur revient à ce stade, tu as tous les outils en main pour le faire taire. En effet, au lieu de te sentir coupable de ne pas en avoir fait assez pour réussir, tu peux prétendre à juste titre avoir toujours fait de ton mieux. Si tu n’as pas réussi à atteindre ton objectif (provisoire), c’est qu’il était trop ambitieux et tu as encore tout le temps qu’il faut pour continuer à travailler pour l’atteindre. Avec le bon état d’esprit, tu peux maintenir ta motivation à un niveau élevé et ne pas laisser ton côté sceptique remettre en question tout ce que tu as accompli jusqu’à présent.

Conseil nº 10 : Récompense-toi

Tout comme un chien assidu attend sa friandise après le dressage, s’offrir une récompense à chaque étape franchie est un autre élément clé du système modulaire appelé motivation. Afin de renforcer ta motivation au lieu de ta réticence, tu peux t’offrir quelque chose à intervalles réguliers sans avoir mauvaise conscience. Il est toutefois judicieux d’éviter tout ce qui peut anéantir le succès de ton entraînement. Dévorer une pizza grasse après l’effort est définitivement contre-productif. En revanche, si tu poursuis ta séance de sport par un soin de bien-être et que tu te détends dans un bain qui réchauffe les muscles, avec de la bonne musique, un verre de vin et des parfums relaxants, tu seras récompensé pour ton travail et ton endurance et tu te sentiras mieux.

Partage tes succès d’entraînement sur Instagram @chiefslife !